Rémi Lacombe

L’artiste a aussi écrit et dessiné une bande dessinée aux éditions du caillou en pierre.

«   Ma passion pour la bande dessinée rejoint ma passion pour la science-fiction, tout ce qui sort du domaine terrestre. Cela me permet de créer des personnages à l’existence invérifiable. En partant d’éléments humains, et en les distribuant n’importe où, cela m’emmène très loin. » tiré d’un entretien avec Jeanine Rivais

Rémi Lacombe figure dans la bible de l’art singulier 2010/11 aux éditions lelivredart (p64).

Ces livres sont en vente à la galerie et peuvent être expédiés (avec frais de port)

Pour toute demande d’information, laissez-nous un message.

Rémi Lacombe disait « je pense faire partie de cette famille des créatifs dits singuliers, bruts, outsiders, insolites, marginaux…Je me reconnais dans cette représentation de la société d’une façon très crue, avec une vision poétique ou violente, très colorée ou sombre selon l’état d’âme et des références à la mythologie, aux contes populaires, au modernisme industriel, etc »

Très inspiré par la bande dessinée, sa méthode était singulière également mais aussi sophistiquée et très maîtrisée car il mélangeait plusieurs techniques de travail pour élaborer ses créations. L’obtention des couleurs des émaux de grès, des engobes, des émaux de faïence et des peintures sur émail implique plusieurs cuissons à des températures différentes.

Né en 1957, il a suivi une formation de potier en 1985 puis s’est spécialisé dans le tournage-émaillage et cuisson. Rémi est décédé en 2010.

Une attention particulière sera réservée aux œuvres de Rémi inspirées par la bande dessinée dans le cadre de l’exposition « Noir & Blanc » du 10 Novembre au 9 Décembre 2017.